En hiver, dois-je donner plus à manger à mon chihuahua?

En hiver, nous sommes nombreux à penser que manger plus riche permet de se protéger du froid.
C’est une conviction bien ancrée : en hiver, notre corps dépense plus d’énergie car il doit lutter contre le froid, on a donc tendance à manger plus.
Doit-on manger plus en hier ? Oui pour des personnes qui travaillent en plein air. Mais la plupart d’entre-nous vivent et travaillent dans des lieux bien chauffés et subissent assez peu le froid. De toute façon, il suffit d’écouter sa faim : si on s’est plus dépensé, on aura plus faim et il sera alors naturel de manger plus.

Cela est vrai également pour nos chihuahuas. Je n’ai donc pas besoin de donner plus à manger à mon chihuahua.
En général, quand il fait froid, nous ne laissons pas nos chihuahuas des heures dans le froid.
Dès que l’on commence à voir quelques tremblements, la promenade est terminée

En hiver, mon chihuahua Harybo aime rester au chaud et dormir dans son panier

chihuahua-dort-dans-son-panier

(Sourice Photo : Harybo Minichihuahua.fr)

De nature rustique, il faut savoir que les chiens supportent généralement bien mieux le froid que le chaud.
Ils ont hérité d’une solide protection naturelle qui est leur fourrure. Néanmoins, votre chiot est encore fragile. Quelques précautions sont à prendre lorsque les températures deviennent très basses :

S’il vit dans la maison et ne sort que quelques heures quotidiennes pour les balades, il n’est pas nécessaire de changer son alimentation, si c’est un chiot de petite race ou avec un sous-poil inexistant ou très fin (comme le Yorkshire par exemple), prévoyez un petit vêtement lors des sorties pour le protéger.

S’il vit majoritairement dehors et dort dans sa niche, il faut bien entendu le nourrir avec un aliment nutritionnel pour chiot en croissance (plus riche en énergie qu’un aliment pour adulte, il répond aux besoins énergétiques du chiot).
Pour son confort, évitez les courants d’air et une station trop prolongée, sans action, dans le froid hivernal. Il peut dormir dehors, mais sous abri, dans une niche à sa taille, isolée des courants d’air et de l’humidité. Sachez enfin que le chiot craint l’humidité tout comme le jeune enfant. Lorsqu’il est mouillé, il faut le sécher en le frictionnant avec un linge sec.

Source : les conseils des nutritionnistes de Royal Canin

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *